lundi 14 septembre 2009

retour sur mon post : "AFGHANISTAN : CATASTROPHE EXAGEREE ?"

Dans un billet précédent, je souhaitais faire part de mon étonnement face au déchaînement médiatique clamant à la bavure.
Le Monde publie aujourd'hui les résultats de l'enquête officielle, qui relativise encore les faits, cette fois en faisant revenir la balance du côté de la "bavure" :
L'attaque sur les 2 camions citernes volés par les talibans aurait causé la mort de 69 talibans (contre 48 dans mon post précédent) et de 30 civils (sans préciser s'il s'agissait d'enfants ; contre seulement 6 dans mon billet précédent).
Le Monde cite également le ministre de la défense allemand qui avait justifié cette frappe le 5 septembre : les talibans comptaient utiliser les camions-citernes pour "lancer une attaque contre nos soldats à Kunduz". "Il y aurait eu d'horribles conséquences pour nos soldats. C'est pourquoi, à mon sens, le responsable militaire a pris la bonne décision", a-t-il ajouté.
Cet événement pose la question des renseignements acquis avant de décider la frappe : comment n'a-t-on pas pu s'apercevoir que les camions étaient entourés de villageois nombreux faisant la noria pour en vider l'essence?
Néanmoins, il faut reconnaître que l'on reste loin d'une frappe qui n'aurait tué que des civils ; qu'un seul des camions était enlisé, et que la forte présence de talibans souligne l'importance que cette opération avait à leurs yeux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire